Au Bistroc, à Fay-sur-Lignon, le 11 juin 2022

Les diapokeurs à Fay-sur-Lignon
Dans la salle du Bistroc anciennement Hôtel du Lignon chez Chazeau à Fay-sur-Lignon

Route en matinée vers la troisième étape de notre tournée: LE BISTROC à FAY-SUR-LIGNON. Ravitaillement à Yssingeaux. Redécouverte après bien des années des paysages époustouflants de ce coin de France dans la région du MÉZENC, aux parfums de foins coupés. La maison de Sébastien est très accueillante, au calme dans un hameau. Vieilles pierres de basalte.
Sébastien connaît tout le monde dans ce village où semble règner une ambiance chaleureuse. Il y a des commerces, c’est vivant.
Le bar s’appelle le QG. Ce sera le nôtre pour boire, se restaurer, déguster en terrasse des glaces artisanales. On est loin ici de du tumulte contemporain, tout près de la Vraie Vie. En ouvrant pour la première fois, la porte du Bistroc (ancien hôtel devenu lieu de résidence culturelle), nos sommes aussitôt transportés dans les années 1950. Tout est intact et le cinéaste qui voudrait tourner un remake d’un film de Marcel Carné – dialogues de Jacques Prévert – n’a pas à chercher ailleurs. On installe…

Le public arrive d’abord doucement puis la salle se remplit et chacun trouve sa place dans des fauteuils, sur des chaises de pailles autour de tables aux toiles cirées rouges à carreaux.

C’est une soirée exceptionnelle !

On se dit que finalement ce qui compte ce sont les liens et nous arrivons à en créer avec notre Diapoké. Le pastis, la bière est à 1 EURO, « trop peu ! » nous dises les Faynois présents. La bonne humeur coule aussi à flot.
Beaucoup d’images ont été faites ce soir là pour le blog et je n’écris pas sur notre prestation proprement dite. Belle écoute d’un public transgénérationnel. Pas loin d’une trentaine de personnes présentes. Il y a monsieur le maire, l’ancien médecin et le boucher-charcutier – En cure salaison, c’est normal – qui nous dépanne d’un pack de bières, tellement les faynois avaient soif !

Ensuite, très tard, débriefing autour d’un sac de chips versé à même la table… Mais le virus de la Covid-19 ne circulait pas ce soir-là ! Puis on parle politique car on vote demain. On parle aussi photographie. La soirée se poursuit longtemps dans la maison de Sébastien liqueur de verveine et poire à l’appui…

Le lendemain nous retournons démonter puis après un repas de midi en plein air nous nous séparons. David me ramène à Firminy au train de Lyon. Dans la voiture nous écoutons Lavilliers tout le long. Retour le soir dans mon village… certains comprendront pourquoi pour finir je cite ce texte du poète contemporain JEAN-PIERRE SIMÉON :

« Parole levée, vent debout ou chant intèrieur, la poésie manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l’homme, elle oppose au vain prestige du paraître, de l’avoir et du pouvoir, le vœu d’une vie intense et insoumise.
Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. »

— Jean-Pierre Siméon



Vidéo : au Bistroc à Fay sur Lignon, le 11 juin 2022.

2 réactions sur “ Au Bistroc, à Fay-sur-Lignon, le 11 juin 2022 ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.